La Réglementation Thermique 2012 plus stricte

05 Juillet 2021

La « RT 2012 » est une nouvelle réglementation thermique entrée en vigueur depuis janvier 2013. Elle concerne les logements neufs (appartements, maisons, immeubles…) et tous les permis de construire déposés depuis le 1er janvier 2013 auxquels elle impose de diviser par trois leur consommation énergétique. Ainsi, la consommation maximale d’énergie des nouveaux logements ne doit pas dépasser 50 kWh par mètre carré et par an.

Nouveautés par rapport à la RT 2005

Plus stricte que la précédente réglementation thermique, la RT 2012 s’appuie sur la performance énergétique de l’ensemble du bâti (et non plus seulement le CEP (Consommation Conventionnelle d’Energie primaire qui rassemble l’éclairage, l’eau chaude et le chauffage). Désormais, un coefficient Bbio (Besoin bioclimatique conventionnel) tient compte de critères plus nombreux et impose des températures de référence (notamment avec la TIC, la Température intérieure conventionnelle en période de forte chaleur). Enfin, les maisons individuelles devront se doter d’au moins une source d’énergie renouvelable.

Cette réglementation est obligatoire pour tous les permis de construire déposés depuis 2013 pour les bâtiments résidentiels. Les obligations liées à celle-ci vont au-delà de la RT2005 :

 Le traitement des ponts thermiques : l’un des points importants de la RT2012 est de garantir une enveloppe isolante performante pour limiter les besoins en énergie des bâtiments. Avec l’amélioration de l’étanchéité et de l’isolation thermique des bâtiments, les ponts thermiques (connexion entre les murs et les planchers ou encore les façades) représentent 30 à 40 % des déperditions d’énergie d’un bâtiment, il est donc primordial de les traiter.

• L’augmentation de la surface vitrée, qui doit représenter au minimum 1/6 ème de la surface habitable de la totalité du bâtiment pour maximiser l’apport en lumière dans les logements.

• L’estimation mensuelle de la consommation d’énergie, permettant de s’informer et de mieux gérer ses dépenses sur 4 postes distincts:

 – le chauffage ;

 – la production d’eau chaude sanitaire;

– les prises électriques (dépense kWh);

– la partie auxiliaire (pompe…)

Pas d’emplacement

Ajoutez une ville, un département ou CP

J’ai compris

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation et adapter le contenu en mesurant le nombre de visites et de pages vues, En savoir plus